Plantes tropicales de la Guadeloupe

La Guadeloupe est un pays riche en flore. En effet, se situant proche des tropiques, elle abrite un vaste territoire géologiquement varié et spectaculaire, car ce pays dispose d’un climat très favorable au développement des plantes et d’une terre volcanique très fertile.

Alamanda pourpre
Alamanda pourpre – Creative Commons akynou

Combien y a-t-il de variétés de plantes en Guadeloupe?

La Guadeloupe possède une grande diversité en matière de flore. En effet, cela est dû à la forte pluviosité de la région qui s’explique par la hauteur très élevée des reliefs. De ce fait, les plantes dans ce pays se chiffrent à peu près deux mille espèces différentes. D’une part, nous pouvons distinguer diverses variétés d’orchidées, 110 espèces environ. Ces plantes se trouvent dans les zones à haute altitude, car la température dans ces parties est fraîche et humide, ce qui permet à la plante de s’épanouir convenablement. D’autre part, il y a 270 espèces de fougères pouvant aller jusqu’à quinze mètres de haut. Des diverses variétés d’arbres sont également dénombrées dans ce pays, environ 340 types différents.

Hibiscus de Guadeloupe
Hibiscus de Guadeloupe – Creative Commons akynou

Quelles sont les différentes variétés que nous pouvons distinguer?

Dans ce paradis végétal, les fleurs sont abondantes : les bougainvillées, les alamandas, les hibiscus, les roses de porcelaine, les anthuriums, les balisiers, les oiseaux du paradis, les alpinias, les lys, le flamboyant et beaucoup d’autres encore. C’est un espace de 1000 km² où nous pouvons contempler un endroit verdoyant et sublime, avec des arbres fruitiers magnifiques, possédant diverses couleurs attrayantes.

La Guadeloupe dévoile un paysage bien varié et contrasté. En effet, quelques plantes et arbres fruitiers sont importés d’autres pays comme l’Inde, d’où les papayes et le coco sont importés, la Chine pour le litchi, le carambole pour l’Indonésie, etc. Par conséquent, nous pouvons dire que la Guadeloupe est riche en ressources naturelles d’ici et d’ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *