Le Bégonia

Le bégonia est un genre appartenant à la famille des Bégoniacées. Ce genre compte plus de 2000 espèces et variétés ayant chacune leur originalité. Les unes sont intéressantes pour leur feuillage, les autres pour leurs fleurs. Il existe des bégonias qui réunissent tous les attraits.

Photos de Bégonia groupe Bambusiforme

Les groupes de Bégonia

On distingue 3 groupes de bégonias : ceux à tubercules, ceux à racines fibreuses et ceux à rhizomes.

Les bégonias tubéreux

Les bégonias tubéreux sont caractérisés par un gros tubercule déprimé au centre et noirâtre, des tiges courtes et buissonnantes; des feuilles larges, vert foncé, cordiformes, décoratives, et des fleurs simples ou doubles, petites ou grandes, aux coloris éclatants. On distingue les espèces suivantes: Begonia boliviensis, B. evansiana, B. davisii, B. gracilis, B. grandiflora,
B. x bertinii, B. x tuberhybrida, B. x bertinii, B. pendula.

Les Bégonias à racines fibreuses

Les bégonias à racines fibreuses sont caractérisés par des petites feuilles et des tiges noueuses, plus ou moins lignifiées et élevées. On distingue les espèces suivantes:
B. semperflorens, B. fuchsioides, B. schmidtiana et B. x semperflorens-cultorum ( B. schmidtiana et B. semperflorens).

Les bégonias à rhizome

Les bégonias à rhizome sont caractérisés par un beau feuillage ornemental et des tiges rhizomateuses rampantes. Leurs fleurs sont peu nombreuses et présentent peu d’intérêt.
Parmi eux, on peut citer : B. boweri, B. masoniana et B. ‘Feastii’ (x ‘Erythrophylla’).

Provenance des bégonias

Les bégonias sont des plantes natives de zones subtropicales et tropicales humides telles l’Amérique du Sud, l’Asie du Sud-est, l’Afrique tropicale et certaines régions de l’Inde.Le nom a été donné au XVIIe siècle par un botaniste français, le père Charles Plumier, à une plante originaire des Antilles en hommage à Michel Bégon, gouverneur de Saint-Domingue, puis Intendant de la Marine à Rochefort (Charente-Maritime) où se trouve actuellement le Conservatoire national du bégonia.

Les espèces introduites et cultivées sont beaucoup moins nombreuses, elles ont donné naissance par sélection à des hybrides et des cultivars horticoles de très bonne qualité. Toutes ces variétés et ces espèces sont très polymorphes.

Bien entretenir un Bégonia

Les bégonias sont généralement cultivés pour leur feuillage. Ils nécessitent une bonne lumière, mais doivent être abrités des rayons du soleil. Les bégonias aiment une bonne ventilation, mais craignent, par contre, les forts courants d’air.

Les températures habituelles d’un appartement conviennent généralement durant la période de croissance. Pendant l’hiver, un peu plus de fraîcheur est appréciée. il faut les conserver entre 16 et 13°c. Leur éviter la sécheresse par les poser sur un lit de cailloux humides.

Concernant l’arrosage, pendant la période de croissance, il faut arroser modérément en laissant la motte se dessécher sur 2 cm environ entre chaque apport. Pendant le repos hivernal, il faut arroser avec parcimonie en laissant le compost s’assécher de moitié.

Concernant l’engrais il faut enrichir d’engrais liquide ordinaire tous les 15 jours en période de croissance.

Tous les bégonias doivent être surveillés, car ils sont sujets aux attaques des tarsonèmes et des anguillules, ainsi qu’à certaines maladies, tels la pourriture grise, la pourriture noire,
l’oïdium, et certaines bactérioses et viroses.

Les bégonias vivent de longues années, mais pour certaines espèces, il est préférable de les renouveler par boutures; les jeunes plantes étant beaucoup plus belles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *