Archives pour la catégorie Plantes tropicales d’Asie du Sud

Les plantes tropicales voisines du haricot

Le haricot que l’on connait est une espèce de plante de la famille des Papilionacées du genre Phaseolus. Sa gousse et des graines sont consommables et tiennent une place importante dans l’alimentation des habitants de certains pays, à cause de l’amidon et des protéines présentes dans sa composition. Le genre Phaseolus présente aussi d’autres espèces voisines du haricot.

Lire la suite

La Canne à Sucre

La canne à sucre est une plante herbacée, annuelle, à tige cylindrique. Elle se compose d’un roseau (plante des sols humides d’assez grande taille, à tige creuse et rigide, plus ou moins ligneuse) très dur qui atteint 2.5m à 6m de haut et dont le cycle s’étale sur une année. La floraison a lieu en hiver austral (juillet – août), la coupe se fait entre septembre et décembre.

La canne à sucre est une plante vivace. Elle repousse sans avoir besoin d’être replantée. Les feuilles sont réparties en deux files opposées, de longueur 1 m environ et largeur de 2 à 10 cm. L’inflorescence est formée de plusieurs fleurs. Généralement, on coupe la canne avant floraison. Le genre comprend environ 20 espèces.

Photos de Canne à Sucre

Lire la suite

Alpinia Purpurata

Également surnommée gingembre rouge, l’alpinia purpurata est une plante à rhizomes originaire de la Malaisie.

On distingue deux variétés d’alpinia purpurata, la rouge dite roi de la jungle et la rose dite reine de la jungle. Elle se distingue avec ses fleurs bien colorées qui terminent de longs et brillants bras rouges. Cela rassemble à la floraison, mais la fleur réelle est la petite partie blanche tout en haut de l’ensemble.

On la retrouve dans de nombreuses régions de l’Amérique centrale et c’est également la fleur nationale des iles Samoa : elle est localement nommée « teuila ».

Entretenir Alpinia Purpurata

L’alpinia purpurata pousse sans problème dans les endroits où il ne gèle pas en hiver. Pour sa croissance, l’alpinia purpurata préfère un ensoleillement partiel ainsi que des conditions humides, mais la plante peut s’accommoder d’un plein soleil sous certains climats. Pour une plante épanouie, il faut éviter de la laisser se dessécher et penser à bien l’arroser. Elle se porte aussi à merveille dans une serre et ses fleurs contribuent à faire des arrangements floraux de toute beauté. Elle a tendance à s’étendre et la propagation se fait facilement avec les rhizomes, mais également avec des graines.

Photos Alpinia Purpurata

Aeschynanthus Radicans

Originaire de la péninsule Malaisienne, l’aeschynanthus radicans est une plante épiphyte de la forêt humide. Dans son habitat naturel, elle pousse aux coins des branches des arbres, mais comme tous les épiphytes, ne se comporte pas comme un parasite.

L’aeschynanthus radicans se nourrit des feuilles tombées par terre et des débris qui s’accumulent dans les crevasses des arbres. La plante fleurit entre le mois de Mai et celui d’Aout. Lorsqu’elles apparaissent, les fleurs sont rouges et longues, de forme tubulaire et forment des grappes. Elles ressemblent à des tubes de rouge à lèvres d’où le nom commun de plante rouge à lèvres qu’elle partage cependant avec d’autres espèces de la famille des Gesnériacées.

Entretenir Aeschynanthus Radicans

Pour se développer, L’aeschynanthus radicans a besoin de beaucoup de lumière, mais pas d’exposition directe. Très tenace, la plante résiste aux étés chauds et aux températures hivernales. Le sol doit être idéalement composé de terreau et de sable. Pendant la période de croissance, il faut nourrir la plante et procéder régulièrement à la brumisation. L’aeschynanthus radicans tolère une légère sécheresse entre deux arrosages. Pendant l’hiver, la plante se repose et il convient alors d’arroser très peu. L’aeschynanthus radicans peut mesurer jusqu’à 1,5 mètres pour des feuilles longues de 4 à 8 centimètres.

Photos Aeschynanthus Radicans